/ / La propolis

La propolis

21 Octobre 2015 | par Maïa |

La propolis

0 Commentaire

La propolis est l'indispensable de l'hiver. Elle peut être donnée à tous les membres de la famille et répond aux besoins spécifiques de l'organisme confronté à la rigueur de l'hiver.

 

La propolis provient de substances résineuses et gommeuses recueillies par les abeilles sur les bourgeons de certains arbres (bouleaux, peupliers ...). Par mélange de ces substances avec de la cire, des pollens, leurs propres secrétions salivaires, les abeilles donnent naissance à la propolis.

 

Dans la ruche, la propolis a de multiples usages. C'est un mortier qui sert au colmatage des fissures, à l'étanchéité contre l'humidité et le développement des moisissures ou comme anti-infectieux pour assainir la ruche.

 

La propolis est une substance complexe, constituée de centaines de composants dont des résines et des baumes, de la cire, des huiles essentielles, du pollen, des oligo-éléments, de nombreuses vitamines. Plus de 300 composants différents ont été identifiés.

 

Après purification, on concentre la fraction active de la propolis, composée majoritairement de flavonoïdes, qui appartiennent à la famille des polyphénols. Les flavonoïdes agissent en synergie pour le bien être général de l'organisme. A l'état brut, la propolis peut se mâcher mais généralement on la prendre sous d'autres formes.

 

Elle est reconnue pour être un anti-infectieux (antifongique, antiseptique, antibiotique)*. En usage interne, elle est utilisée contre les extinctions de vois, les enrouements, les angimes, les maux de gorge, la toux, les rhumes ... En usage xterne, on l'emploie en dermatologie pour assainir et cicatriser les plaies. A ce titre, elle faisait partie de la pharmacie amblante des soldats romains lorsque ceux-ci partaient au combat**. Au XIème siècle, la propolis était utilisée pour cicatriser les blessures de flèches***.

 

* Gavanji S, Larki B. Comparative effect of propolis of honey bee and some herbal extracts on Candida Albicans. Chinese Journal of Integrative Medicine. 2015:1-7. http://link.springer.com/article/10.1007%2Fs11655-015-2074-9

** D'après Pline l'Ancien, Histoire Naturelle, 11, 16.

*** Le médecin iranien Avicenne note à son propos : « Elle a la qualité de faire éliminer les pointes des flèches et des épines, raréfie, nettoie facilement et amollit fortement. »

 

 

Ajouter un commentaire